mardi 4 novembre 2008

wonderfulness is a dream




Béatrice Hunsdorfer (Joanne Woodward, la femme de P.Newman, prix d'interprétation à Cannes en 1974 pour ce rôle) élève seules ses deux filles (une cheerleader sexy comme seules les années 70 savaient le faire, une petite scientifique - sa véritable fille dans la vie). Plein de belles choses délicates et charmantes sur la personnalité des gens, l'attachement, les atomes. Rentre probablement directement dans mon top 20 de mes films préférés.

1 commentaire:

Devocion a dit…

C'est trop con ce que je vais dire, hein, mais je t'envie vachement d'être toi. Ta vie a l'air cool, tu es toi même über-cool, et j'adore ta façon d'écrire.
J'aimerais bien être un peu plus comme toi, en fait. Ouais, c'est encore plus con de dire ça !
Bisous